Le Canada est choisi pour accueillir un événement mondial sur l’innovation gazière : la conférence sur la recherche gazière de l’Union internationale du gaz de 2024

L’Association canadienne du gaz (ACG) est heureuse d’annoncer que le Canada a été choisi par l’Union internationale du gaz (UIG) pour accueillir sa prochaine conférence sur la recherche gazière (aussi connue sous l’acronyme anglais « IGRC2024 »). Cette conférence se tiendra à Banff, en Alberta, en mai 2024.

Organisée pour la première fois à Chicago en 1980, la conférence sur la recherche gazière de l’UIG est un forum international réunissant les principaux experts du monde entier. Il s’agit de l’événement phare de l’industrie mondiale du gaz pour discuter de la recherche, du développement et de l’innovation dans ce domaine.

« Pour continuer à élargir le portefeuille d’événements de l’UIG, nous avons mis davantage l’accent sur les innovations et les améliorations, » a déclaré le professeur J.M. (Joe) Kang, président de l’UIG. « En choisissant le Canada, l’UIG a choisi un hôte qui est l’un des plus grands producteurs, exportateurs et consommateurs de gaz naturel au monde, et qui comprend l’importance de l’innovation tout au long de cette chaîne de valeur. » [Traduction]

Le fonds Gaz naturel financement innovation (GNFI) est le principal moteur de l’innovation à l’ACG. Ce fonds a été créé par l’ACG en 2017 en vue de financer des solutions technologiques propres pour l’industrie du gaz naturel. Depuis sa création, le fonds GNFI a investi dans près de 50 jeunes entreprises susceptibles d’apporter des avantages économiques et environnementaux importants tout au long de la chaîne de valeur. En 2024, le fonds GNFI aura soutenu plus de 100 jeunes entreprises dont nous espérons brosser le profil au cours de la conférence sur la recherche gazière de l’UIG.

« L’organisation de la conférence sur la recherche gazière de l’UIG de 2024 arrive à un moment passionnant et crucial, alors que nous travaillons à l’édification d’une industrie gazière encore meilleure afin de fournir une énergie gazeuse abordable, fiable et propre à des millions de personnes dans le monde entier », a déclaré Timothy M. Egan, président-directeur général de l’Association canadienne du gaz. « Comme la proposition de valeur du gaz a une portée planétaire, il faut faire appel à l’expertise des acteurs de l’industrie mondiale, y compris nos collègues membres de l’UIG et les nombreuses entreprises technologiques du monde entier qui travaillent sur les combustibles gazeux, afin qu’ils se joignent à nous à l’occasion de la conférence de l’UIG de 2024 », a ajouté M. Egan. [Traduction]

En tant qu’hôte de la conférence sur la recherche gazière de l’UIG de 2024, l’ACG a l’intention d’élaborer un certain nombre de thématiques à explorer pendant la conférence, dont la gestion des émissions tout au long de la chaîne de valeur du gaz naturel, les combustibles gazeux de substitution tels que l’hydrogène et le biométhane, l’intégration gaz-électricité et les applications du gaz naturel liquéfié (GNL) à petite échelle au sein des collectivités isolées.

Bien que la conférence sur la recherche gazière de l’UIG de 2024 n’ait lieu que dans trois ans, l’ACG prévoit d’organiser des événements virtuels d’ici là. Ces forums en ligne constitueront une plateforme de discussions permanentes sur l’industrie gazière et ses travaux dans le monde entier en vue de favoriser l’innovation, l’accessibilité à l’énergie, la résilience énergétique et la performance environnementale.

À propos de l’ACG :
L’Association canadienne du gaz (ACG) est le porte-parole du secteur de la livraison du gaz naturel au Canada. Ses membres comprennent des entreprises de distribution et de transmission de gaz naturel ainsi que des fabricants d’équipement et des fournisseurs auprès de l’industrie. Ses membres fournissent de l’énergie dans huit provinces et un territoire et répondent à 35 % des besoins énergétiques des Canadiens grâce à un réseau de plus de 566 000 kilomètres d’infrastructure souterraine. Cette infrastructure peut également être utilisée pour transporter des gaz renouvelables, notamment du gaz naturel renouvelable et de l’hydrogène, afin de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada. Aujourd’hui, plus de 20 millions de Canadiens ont recours au gaz naturel comme source d’énergie propre, abordable et fiable.

Personne-ressource :
Aysha Raad
Director of Communications
Canadian Gas Association
araad@cga.ca

Communiqués de presse récents

L’ACG reconnaît les chefs de file en matière de sécurité à l’occasion de la remise des prix annuels d’excellence en sécurité

L’Association canadienne du gaz (ACG) est fière de reconnaître les lauréats des Prix d’excellence en matière de sécurité de 2020 (SAFE). Les organisations membres de l’ACG reconnues cette année sont Enbridge Gas Inc, EPCOR, Énergir,…

Des étudiants en lutte contre les incendies profiteront d’une aide à la formation de la part de l’industrie canadienne du gaz naturel

L’Association canadienne du gaz aide le JIBC à fournir une formation et des ressources didactiques aux premiers intervenants Les étudiants en lutte contre les incendies du Justice Institute of British Columbia (JIBC) pourront profiter de…