L’industrie canadienne de la livraison de gaz naturel appelle à une coopération nationale pour profiter des possibilités qu’offre l’hydrogène

L’industrie canadienne de la livraison de gaz naturel est prête à jouer un rôle de premier plan dans l’intégration de l’hydrogène dans le système énergétique canadien. Aujourd’hui, nous invitons tous les échelons de gouvernement à collaborer avec notre secteur et d’autres parties prenantes afin de mettre en place les conditions nécessaires pour que le Canada devienne un leader mondial à toutes les étapes de la filière de l’hydrogène, soit de sa production à son utilisation finale et à son exportation.

Le Canada, comme de nombreux autres pays, élabore une stratégie nationale sur l’hydrogène. Cette stratégie, présentement en développement par Ressources naturelles Canada, aidera à définir certains des paramètres pour les nombreux acteurs qui veulent voir le Canada profiter des possibilités qu’offre l’hydrogène.

Comme mesure complémentaire à cette stratégie, le secteur de la livraison du gaz recommande la création d’un groupe de travail national chargé d’élaborer un plan de mise en œuvre axé sur les possibilités à court terme de déploiement de l’hydrogène dans un certain nombre de villes ou de régions canadiennes hautement prioritaires. Ce groupe de travail devrait être représentatif de la diversité de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène du Canada, ce qui comprend notre secteur.

Dans le secteur de la livraison du gaz naturel, nous nous sommes engagés à tirer parti de notre infrastructure énergétique de classe mondiale, de notre culture très fiable en matière de sécurité et de notre volonté permanente d’innovation pour profiter des possibilités qu’offre l’hydrogène. Aujourd’hui, le gaz naturel permet de répondre directement à 35 % des besoins énergétiques des Canadiens. Cette source d’énergie abordable et abondante est fournie à environ deux tiers de la population canadienne, et sa clientèle croît rapidement. Alors qu’elle se tourne vers l’avenir, notre industrie se penche sur les façons dont elle pourrait intégrer des volumes croissants d’énergie gazeuse à faibles émissions — comme l’hydrogène — qui permettraient de fournir aux consommateurs le même niveau de services énergétiques que le gaz naturel aujourd’hui.

Le gouvernement du Canada a fixé des objectifs de réduction des émissions dans le cadre du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques afin de respecter les engagements que notre pays s’est fixés dans le cadre de l’Accord de Paris. Pour atteindre ces objectifs, diverses mesures sont en place ou en cours d’élaboration, notamment la proposition de la norme sur les combustibles propres. Les fournisseurs de service public de gaz naturel du Canada s’efforcent de trouver des moyens de se conformer à ces mesures, tout en continuant à fournir l’énergie abordable et fiable dont les Canadiens ont besoin. L’hydrogène, qui offre un énorme potentiel en tant que gaz à faible émission, est un produit que le Canada possède en abondance. Selon des études d’experts, le Canada a le potentiel de produire de l’hydrogène parmi les moins chers et les moins polluants au monde[1]. Toutefois, pour produire cet hydrogène, il faudra, comme pour le gaz naturel aujourd’hui, une infrastructure énergétique solide et fiable. Le secteur canadien de la distribution de gaz naturel dispose du système requis : des conduites souterraines, des moyens de stockage et le savoir-faire.

Nous ne sommes pas seuls à déployer des efforts en ce sens. En effet, de nombreuses administrations publiques dans le monde entier prévoient d’incorporer de grands volumes d’hydrogène dans leurs réseaux de livraison d’énergie gazeuse. Nous devons agir rapidement pour être concurrentiels. Le secteur de la livraison du gaz naturel travaille sur ce dossier depuis plusieurs années. Nous avons commencé à collaborer avec les gouvernements et d’autres partenaires pour déterminer et concevoir la technologie, les codes et les normes ainsi que les politiques et la réglementation nécessaires pour bâtir un marché canadien de l’hydrogène sûr, abordable et prospère. Nous lançons divers projets visant à intégrer l’hydrogène dans les réseaux de gaz naturel existants au Canada. Il s’agit de premières initiatives, mais elles sont prometteuses dans plusieurs régions. Elles font appel à différentes technologies et sources de carburant, à des acteurs de l’industrie, ainsi qu’à des mesures de soutien gouvernementales.

Dans le cadre de la relance suivant la pandémie de la COVID-19, le Canada cherche les moyens les plus économiques de favoriser une reprise rapide qui stimulera sa croissance économique, tout en maintenant sa performance environnementale. Il faut donc s’assurer que notre infrastructure et notre expertise sont exploitées au maximum pour la récupération du carburant. Les intervenants du secteur de la distribution d’énergie comprennent le défi et sont d’avis que le secteur peut assurer un leadership qui permettra à l’hydrogène de faire partie de la réponse.

Nous considérons que les possibilités qu’offre l’hydrogène sont importantes, et nous souhaitons faire avancer les choses à ce sujet. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec toutes les parties intéressées.

Citations

[Traduction]

« Alors que le Canada se penche sur son avenir énergétique à long terme, il existe des possibilités passionnantes dans le domaine de la production et de la livraison de l’hydrogène », a déclaré Timothy M. Egan, président-directeur général de l’Association canadienne du gaz. « Notre secteur de la livraison du gaz naturel dispose de l’infrastructure, de l’esprit d’innovation, de l’expertise et de normes solides pour jouer un rôle fondamental en vue de tirer parti des possibilités qu’offre l’hydrogène au Canada. La combinaison dynamique du gaz naturel, du système de livraison de combustible gazeux et de la production d’hydrogène sera essentielle pour que le Canada atteigne ses objectifs économiques et environnementaux. »

[Traduction]

« Le secteur de la livraison du gaz naturel a pour tradition de fournir à ses clients l’énergie abordable et fiable dont ils ont besoin pour alimenter leurs entreprises et chauffer leurs maisons », a déclaré Leigh Ann Shoji‑Lee, présidente de Pacific Northern Gas Limited et présidente du conseil d’administration de l’Association canadienne du gaz. « Nos services publics doivent apporter des améliorations constantes en matière de sécurité, de fiabilité et de performance environnementale. En ce qui concerne l’avenir du paysage énergétique canadien, nous voyons notre industrie et nos infrastructures jouer un rôle de premier plan dans le développement et la distribution de l’hydrogène. Notre industrie se réjouit de poursuivre son travail avec une série de partenaires en vue de tirer parti des possibilités qu’offre l’hydrogène. »

[Traduction]

« Nous nous sommes engagés à innover dans notre système énergétique, notamment en adoptant des carburants comme l’hydrogène. Le développement de la stratégie de l’hydrogène pour le Canada s’appuie sur la relation étroite entre la production d’hydrogène et l’industrie du gaz naturel au pays. Cette relation est essentielle pour construire l’avenir énergétique à émissions nettes nulles que les Canadiens veulent et méritent. » – Seamus O’Regan, ministre des Ressources naturelles

[Traduction]

« L’infrastructure du gaz naturel de l’Alberta, son expérience dans la production d’hydrogène et son leadership dans la captation du carbone nous placent dans une position forte pour soutenir les efforts de l’Association canadienne du gaz visant à tirer parti des avantages d’une nouvelle économie misant sur l’hydrogène au Canada. En adoptant l’approche d’Équipe Canada, nous pouvons miser sur nos connaissances, nos compétences et nos ressources collectives pour attirer de nouveaux investissements et devenir un fournisseur compétitif d’hydrogène bleu abordable et à faible émission. Il s’agit d’une occasion importante pour les provinces du Canada de soutenir un nouveau moteur économique et la reprise économique, tout en aidant le monde à atteindre ses objectifs environnementaux. » – Dale Nally, ministre délégué du gaz naturel et de l’électricité de l’Alberta

[Traduction]

« Pour faire progresser les communautés énergétiques intelligentes, nous devons renforcer la capacité des acteurs du secteur de l’énergie à s’engager dans une action collective et à mener la transformation du marché, tout en maximisant l’utilisation de nos infrastructures énergétiques existantes », a déclaré Tonja Leach, directrice générale de QUEST. « Cet appel à la coopération nationale pour tirer parti des possibilités qu’offre l’hydrogène, lancé par l’industrie de la livraison du gaz naturel, reflète exactement le type de leadership dont nous avons besoin. »

[Traduction]

« L’hydrogène créé à partir d’une énergie renouvelable ou du gaz naturel permettant la capture et le stockage du carbone peut jouer un rôle clé dans la décarbonisation des réseaux énergétiques du Canada », a déclaré Linda Coady, directrice générale de l’Institut Pembina. « L’Institut accueille favorablement un dialogue national sur le rôle de l’hydrogène comme moyen pour parvenir à des émissions nettes nulles et pour développer une nouvelle économie propre au Canada. »

[Traduction]

« L’intérêt mondial grandissant en faveur de l’utilisation de l’hydrogène comme carburant à émissions nulles offre une opportunité économique et environnementale remarquable pour le Canada. Toutefois, pour profiter de cette opportunité, l’industrie, les gouvernements et d’autres acteurs devront délibérément y consacrer des efforts. Une économie nationale qui s’appuie sur l’hydrogène en tant que carburant efficace et rentable, dotée de capacités d’exportation, n’émergera pas d’elle-même. La chaîne de valeur de l’hydrogène est trop complexe. Une approche concertée du développement de l’économie de l’hydrogène nous permettra de rattraper les autres pays et d’être un leader mondial en matière d’énergie propre. » – Dan Wicklum, président-directeur général, The Transition Accelerator.

[Traduction]

« L’un des avantages de la filière de l’hydrogène est son caractère inclusif », a déclaré Bob Oliver, président-directeur général de H2GO Canada. « L’hydrogène s’intègre à l’infrastructure existante en misant sur une nouvelle façon de créer de la valeur, de manière à préserver les emplois et à conserver les actifs. La transition vers l’hydrogène ne laisse personne de côté. »

[Traduction]

« À titre de leader mondial, le secteur canadien de l’hydrogène et des piles à combustible applaudit le leadership de l’ACG dans l’adoption de l’hydrogène comme source d’énergie et soutient l’appel de l’ACG à l’engagement du gouvernement et de l’industrie et à la création d’un groupe de travail national sur l’hydrogène. L’hydrogène est essentiel pour décarboniser les secteurs canadiens de la transformation industrielle, du chauffage et des transports. Il représente un choix économique et efficace à émissions nulles, ainsi qu’une opportunité d’exportation massive. Il permettra à tous les Canadiens de prospérer dans un monde qui cherche à éliminer le carbone. » – Mark Kirby, président-directeur général de l’Association canadienne de l’hydrogène et des piles à combustible

Au sujet de l’ACG

L’Association canadienne du gaz (ACG) est le porte-parole du secteur de la livraison du gaz naturel au Canada. Ses membres comprennent des entreprises de distribution et de transmission de gaz naturel ainsi que des fabricants d’équipement et des fournisseurs auprès de l’industrie. Nos membres sont actifs dans huit provinces et deux territoires et répondent à 35 % des besoins énergétiques des Canadiens grâce à un réseau de 570 000 kilomètres d’infrastructures souterraines. Cette infrastructure peut également être utilisée pour fournir des gaz renouvelables, notamment du gaz naturel renouvelable et de l’hydrogène, afin de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada. Aujourd’hui, plus de 7,1 millions de clients, représentant environ deux tiers des Canadiens, ont recours au gaz naturel comme source propre, abordable et fiable de chauffage et de production d’énergie.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Aysha Raad
Directrice des communications
Association canadienne du gaz
araad@cga.ca

 

[1] https://aperc.or.jp/file/2018/9/12/Perspectives+on+Hydrogen+in+the+APEC+Region.pdf (page 56)

Communiqués de presse récents

L’Association canadienne du gaz reconnaît la Journée des travailleurs des services de gaz naturel au Canada

L’Association canadienne du gaz (ACG) reconnaît le 10 octobre 2020 comme la Journée des travailleurs des services de gaz naturel au Canada. En ce jour, nous rendons hommage aux travailleurs des services de gaz naturel…

L’industrie canadienne de distribution du gaz naturel réagit au discours du Trône et propose un plan de relance économique à Alimentereconomiecanadienne.ca

L’Association canadienne du gaz (ACG), la voix de l’industrie canadienne de livraison du gaz naturel, a lancé Alimentereconomiecanadienne.ca, un microsite qui met en évidence les priorités et les recommandations de l’industrie pour soutenir le Canada…