Renforcer la cybersécurité pour protéger les systèmes de distribution de gaz naturel du Canada

La cybersécurité est un outil essentiel à la protection des citoyens, de l’information, de l’économie et des infrastructures du Canada. Or, jamais les besoins n’ont été aussi grands à ce chapitre, car les menaces évoluent et risquent de bouleverser notre vie quotidienne.

Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Seamus O’Regan Jr., a annoncé aujourd’hui l’octroi de 104 000 $ dans le Programme de la flamme bleue de l’Association canadienne du gaz (ACG) pour renforcer la cybersécurité des systèmes de distribution de gaz naturel avec le concours de ses membres.

Le Programme de la flamme bleue permettra de mettre en place un système qui facilitera l’échange de données techniques en temps quasi réel entre, d’une part, le Centre canadien pour la cybersécurité (Cybercentre) du Centre de la sécurité des télécommunications et, d’autre part, les entreprises de distribution de gaz naturel. Ce système d’échange bidirectionnel offrira au Cybercentre une meilleure compréhension du contexte dans lequel évoluent les cybermenaces au Canada tout en fournissant aux entreprises membres participantes des conseils qui les aideront à réduire leur cybervulnérabilité grâce à des interventions et à des mesures plus rapides contre les cybermenaces.

Le projet de coopération, qui a récemment achevé sa phase pilote, profite du soutien de Ressources naturelles Canada ainsi que de contributions de l’ACG et de ses membres, dont Enbridge, SaskEnergy, Pacific Northern Gas et FortisBC. Maintenant que la phase pilote est achevée, l’ACG travaillera avec ses partenaires à la création du Programme de la flamme bleue, qui permettra à un plus grand nombre d’intéressés de récolter les bénéfices que les premiers participants ont commencé à observer.

Les fonds fédéraux accordés à ce projet proviennent du Programme de la cybersécurité et de l’infrastructure énergétique essentielle (PCIEE) de Ressources naturelles Canada. Le PCIEE a reçu 2,42 millions de dollars dans le budget de 2018 afin d’améliorer la cybersécurité et la résilience des infrastructures énergétiques nationales et transfrontalières en appui à la Stratégie nationale de cybersécurité du Canada.

À mesure que notre société se numérise, le gouvernement doit continuer à évaluer les nouvelles menaces à la cybersécurité pour assurer la sécurité des infrastructures énergétiques essentielles du pays. C’est pourquoi ils font de la cybersécurité parmi nos priorités en y investissant environ 1 milliard de dollars depuis 2018 et en contribuant activement à renforcer la cybersécurité au Canada.

Quelques faits

  • La cybersécurité est une source de préoccupation sans cesse grandissante pour la population et les entreprises canadiennes, car le secteur de l’énergie demeure une cible de choix pour les cybermenaces.
  • La cybersécurité, qui est une priorité pour toutes les entreprises de gaz naturel, fait également partie de l’engagement de l’industrie à promouvoir la sécurité et la résilience. Les membres de l’ACG emploient des programmes de sécurité rigoureux pour protéger leurs systèmes et travaillent en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux comme Ressources naturelles Canada et le Centre canadien pour la cybersécurité pour mettre en commun de l’information et de bonnes pratiques.
  • La Stratégie nationale de cybersécurité du Canada (2018) décrit la vision de notre pays pour la sécurité et la prospérité à l’ère numérique. Elle établit une nouvelle orientation stratégique pour assurer la cybersécurité au Canada en augmentant la résilience et la sécurité des systèmes canadiens, en couvrant les infrastructures de TI aussi bien publiques que privées, en mettant en place un plus grand nombre de moyens d’innovation et d’adaptation et en renforçant par des mesures concrètes le leadership, la gouvernance et la collaboration.

Citations

« Nous investissons dans des technologies de pointe pour protéger le secteur canadien de l’énergie contre les cybermenaces et pour assurer la sécurité de nos infrastructures essentielles. »

L’honorable Seamus O’Regan Jr., Ministre des Ressources naturelles


« La cybersécurité est une priorité pour le secteur canadien de distribution du gaz naturel et fait partie de l’engagement de l’industrie à promouvoir la sécurité. L’Association canadienne du gaz et ses membres sont heureux de recevoir le soutien de Ressources naturelles Canada pour élaborer le Programme de la flamme bleue en partenariat avec le Centre canadien pour la cybersécurité. Ce programme de collaboration avec le Cybercentre renforcera la résilience et la sécurité de nos systèmes énergétiques et garantira aux Canadiens un accès fiable et sûr à l’énergie dont ils ont besoin au quotidien. »

Timothy M. Egan, président-directeur général, Association canadienne du gaz et président du conseil d’administration du fonds GNFI – Société d’investissement


« Le Centre canadien pour la cybersécurité a une connaissance tout à fait particulière du contexte des cybermenaces au Canada. En partenariat avec l’Association canadienne du gaz, nous pouvons mettre notre savoir-faire au service des parties concernées pour renforcer la sécurité des systèmes de distribution de gaz au Canada et ainsi nous assurer que les Canadiens puissent compter sur les infrastructures essentielles dont ils ont besoin au quotidien. »

Scott Jones, Dirigeant principal, Centre canadien pour la cybersécurité

Renseignements pertinents

À propos de l’ACG

L’Association canadienne du gaz (ACG) est la porte-parole du secteur canadien de l’approvisionnement en gaz naturel. Elle compte parmi ses membres des entreprises de distribution et de transmission du gaz naturel, ainsi que des fabricants d’équipement et des fournisseurs du secteur. Nos entreprises de services publics membres sont actives dans huit provinces et un territoire et répondent à 35 % des besoins énergétiques des Canadiens grâce à un réseau de plus de 566 000 kilomètres d’infrastructures souterraines. Ces infrastructures peuvent également être utilisées pour fournir des gaz renouvelables, notamment du gaz naturel renouvelable et de l’hydrogène, afin de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada. Aujourd’hui, plus de 7,2 millions d’abonnés, représentant environ deux tiers des Canadiens, ont recours au gaz naturel comme source propre, abordable et fiable de chauffage et de production d’énergie. L’ACG est propriétaire de la société Entreprises ACG inc., laquelle est propriétaire du fonds GNFI – Société d’investissement.

Personnes-ressources

Aysha Raad
Directrice des communications
Association canadienne du gaz
news@cga.ca
Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
343-292-6100
NRCan.media.RNCan@canada.ca
Ian Cameron
Directeur des communications par intérim
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
613-447-3488
Ian.Cameron@canada.ca

Communiqués de presse récents

L’Association canadienne du gaz souligne la Journée des travailleurs des services de gaz naturel au Canada

Chaque année, le 10 octobre, l’Association canadienne du gaz (ACG) célèbre la Journée des travailleurs des services de gaz naturel au Canada. Ce jour-là, nous soulignons le rôle important des travailleurs des services publics de…

L’ACG remet à SaskEnergy le Prix Michael Mulcahy d’excellence en matière d’assistance à la clientèle, d’innovation et de service

L’Association canadienne du gaz (ACG) est heureuse de décerner à SaskEnergy Inc. le Prix Michael Mulcahy d’excellence en matière d’assistance à la clientèle, d’innovation et de service (prix Mulcahy) pour son Carbon Monoxide Safety Portfolio (portefeuille de sécurité relatif…