• Guide pour le travail sur le terrain des services publics pendant une pandémie lié a la COVID-19

    Le comité de santé et de sécurité de l’Association canadienne du gaz (ACG) a préparé le document suivant pour aider ses membres à mener à bien les travaux sur le terrain des services de gaz naturel en cas de pandémie. Le document comprend des considérations générales et des conseils pour les travaux essentiels en cours et les travaux non essentiels sur lesquels les entreprises peuvent s’appuyer. L’information est à jour à la date de rédaction, mais pour qu’elle le reste, il peut être nécessaire d’en actualiser le contenu périodiquement.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Guide sur la santé mentale lié à la COVID-19

    La crise de la COVID-19 se poursuit, et les membres de l’ACG ont dégagé des points de discussion concernant la santé physique et mentale des travailleurs de notre secteur. Ce document d’orientation portera précisément sur l’aspect de la santé mentale.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Protocoles de retour au travail liés à la COVID-19

    Le Comité de santé et de sécurité de l’Association canadienne du gaz (ACG) a élaboré des points à examiner sur la manière dont le personnel peut retourner travailler dans les locaux de l’organisation, lorsqu’il est approprié de le faire.

    La décision pour le personnel de reprendre le travail dans les locaux de l’organisation, au lieu du travail à distance ou de l’isolement, sera prise par la haute direction de cette organisation en consultation avec ses professionnels de la santé et de la sécurité et des ressources humaines et en conformité avec toutes les directives et décrets fédéraux, provinciaux et municipaux.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Utilisation d’un masque facial pour les travailleurs des services de gaz naturel, qui doivent entrer dans des lieux pendant la pandémie de COVID-19

    Pendant la pandémie de COVID-19, les services de gaz naturel continuent d’être reconnus comme fournisseurs d’un service essentiel, notamment par le gouvernement du Canada. Les travailleurs de ces services peuvent devoir entrer dans divers lieux pour effectuer des tâches essentielles, comme répondre à des appels en raison d’odeurs et rallumer des appareils. Ils pourraient porter une sorte de masque facial pour votre protection et la leur.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Rapport de la saison de chauffage au gaz naturel

    Le réseau de gaz naturel du Canada offre une énergie fiable, abordable et propre. Le présent rapport examine les principaux indicateurs du marché canadien du gaz naturel à l’aube de la saison de chauffage d’hiver 2019-2020. Le résumé de ces indicateurs clés aide les lecteurs à comprendre où se situent certains éléments fondamentaux clés du marché à l’approche des mois les plus froids, lorsque les chaudières sont remises en marche et que la demande de gaz naturel atteint des sommets.

  • Les répercussions de l’électrification dictée par les politiques au Canada

    L’Association canadienne du gaz a demandé à ICF de réaliser une étude sur l’impact de l’électrification dictée par les politiques au Canada. Cette étude visait à évaluer quatre scénarios de quantification des répercussions, des exigences et des coûts de l’électrification de 40 à 50 p. 100 ou plus de l’énergie pour la capacité de production, l’infrastructure de livraison de l’électricité, la capacité d’offre en périodes de pointe, la réduction des émissions et l’abordabilité de l’énergie.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Les solutions qu’offre le gaz naturel anadien en 2019: réduire les émissions, fournir une énergie cabordable, stimuler l’innovation et faire croître l’économie

    L’ACG vous présente l’édition 2019 du bulletin Les solutions qu’offre le gaz naturel canadien de l’Association canadienne du gaz. Ce document explique comment l’industrie canadienne de distribution du gaz naturel peut collaborer avec le gouvernement pour appuyer les objectifs économiques, environnementaux et énergétiques du pays, aujourd’hui et à l’avenir.

  • Rapport sur les combustibles gazeux dans l’avenir énergétique à faible teneur en carbone du Canada

    Le comité directeur sur les carburants propres (CDCP) est le fruit d’une collaboration entre l’industrie et le gouvernement depuis mars 2019. Les membres de l’industrie sont l’Association canadienne du gaz(ACG), la Canadian Biogas Association (CBA), Biocarburants avancés Canada (BCAC), l’Association canadienne des granulés de bois (ACGB), ainsi que Mobilité électrique Canada (MEC). Le CDCP avait pour objectif d’examiner la compétitivité en matière d’investissements dans les carburants propres au Canada, puis d’élaborer des stratégies et des recommandations permettant d’atteindre des réductions très significatives des GES pour tous les types de carburants et tous les secteurs de l’économie canadienne. Pour le secteur de la livraison du gaz naturel, cela comprenait un examen complet, avec les intervenants, des facteurs les plus importants et les plus pressants de croissance potentielle des gaz renouvelables au Canada, y compris le gaz naturel renouvelable et l’hydrogène. Dans le cadre de cet exercice avec le gouvernement fédéral, il a été établi qu’il serait possible de réduire les émissions de GES de 14 millions de tonnes (Mt) si l’on adopte les gaz renouvelables dans les transports, le chauffage des bâtiments et les processus industriels au Canada. Pour en savoir plus sur la façon dont les gaz renouvelables (au moyen du GNR et de l’hydrogène) peuvent jouer un rôle clé dans l’avenir à long terme de l’énergie propre au Canada, lisez le rapport Gaseous Fuels in Canada’s Low-Carbon Energy Future (les combustibles gazeux dans l’avenir énergétique à faible teneur en carbone du Canada).

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Rapport de la saison de chauffage au gaz naturel 2018-2019

    Le réseau de gaz naturel du Canada offre une source d’énergie fiable, abordable et propre. Le présent rapport examine les principaux indicateurs du marché canadien du gaz naturel à l’aube de la saison de chauffage hivernale 2018-2019. Un résumé de ces indicateurs clés est fourni pour aider les lecteurs à comprendre où se situent certains volets clés du marché à l’approche des mois les plus froids, lorsque les chaudières sont remises en marche et que la demande de gaz naturel atteint des sommets.

  • Guide pour naviguer dans le processus d’approbation des types de gaz de Mesures Canada

    L’Association canadienne du gaz (ACG), au nom de ses entreprises d’exploitation et de fabrication qui en sont membres, et en collaboration avec Mesures Canada, a entrepris un examen du processus d’obtention d’une autorisation pour utiliser un instrument de mesure dans le secteur commercial. Cet examen visait à trouver des façons de simplifier le processus autant que possible pour le demandeur.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Proposition d’une politique fédérale d’innovation en matière de gaz renouvelable

    L’Association canadienne du gaz (ACG) a élaboré une proposition de politique fédérale en faveur d’un programme d’innovation visant à faire progresser les gaz renouvelables, notamment le gaz naturel et l’hydrogène. Cette proposition nécessite 750 millions de dollars pour soutenir le déploiement du projet et la commercialisation de technologies ainsi que pour renforcer les capacités de recherche et développement des laboratoires fédéraux en matière de gaz renouvelable.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Revue annuelle du gaz naturel – 2018

    Voici la revue annuelle du gaz naturel de l’ACG: un aperçu de notre industrie produit une fois par année pour une distribution élargie. Elle présente la croissance continue de l’approvisionnement et de la demande alors que le produit demeure abordable et que son empreinte environnementale continue de décliner. Le gaz naturel propre et abordable : un avantage canadien.

  • Traçabilité des matériaux

    Comme le code fédéral canadien comprend désormais des exigences en matière de traçabilité, l’Association canadienne du gaz a mis sur pied un groupe de travail chargé d’élaborer des lignes directrices minimales pour répondre aux exigences du code. Ce groupe de travail a été composé d’exploitants et de fournisseurs en vue d’harmoniser les pratiques chez tous les intervenants. Le groupe de travail a élaboré un document d’orientation qui porte sur les pipelines en acier et en plastique, ainsi que sur leurs composants et assemblages.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Rendement autorisé des capitaux propres pour les services publics de gaz et d’électricité canadiens et américains

    Vous trouverez ci-joint le cinquième bulletin d’information produit par Concentric Energy Advisors. Ce document résume les renseignements les plus récents sur les rendements autorisés des capitaux propres (RCP) et les ratios de capitaux propres ordinaires pour plus de 40 services publics canadiens de gaz et d’électricité. À des fins de comparaison, le bulletin présente également
    les RCP autorisés moyens et médians et les ratios de capitaux propres ordinaires pour les distributeurs américains de gaz et d’électricité, tels que déclarés par la SNL Energy’s Regulatory Research Associates.

    Pour en savoir davantage sur cette publication, veuillez communiquer avec l’un des représentants de Concentric Energy Advisors dont le nom apparaît au bas du bulletin d’information.

  • Gaz naturel liquéfié : Un carburant marin pour les Grands Lacs et la côte Est du Canada

    Le rapport Le gaz naturel liquéfié : un carburant marin pour les Grands Lacs et la côte Est du Canada est une version condensée du rapport de Transports Canada (TP 15347 E) intitulé Canadian Marine Liquefied Natural Gas (LNG) Supply Chain Project, Phase 2 & 3 – Great Lakes and East Coast.

    Des travaux entrepris au cours de la phase 1 – côte Ouest, il s’est avéré possible de transposer de nombreuses conclusions et des aspects connexes aux régions des Grands Lacs et de la côte Est du Canada. De nouveaux travaux étaient nécessaires pour mettre à jour les changements de politique et réglementaires depuis la publication du premier rapport et également pour les aspects considérés comme uniques à ces nouvelles régions (modélisation économique, options de scénario de mise en oeuvre fondées sur l’infrastructure locale et analyse regroupée des avantages économiques et environnementaux pour les régions). Bien que suivant la même disposition que le rapport original de la phase 1 – côte Ouest et conservant une grande partie des mêmes renseignements, le présent rapport reflète les différences distinctes entre les régions et la portée révisée du projet (dans le cadre de la phase 2/3, le gaz naturel comprimé [GNC] est considéré comme une option additionnelle pour certaines applications).

  • Le gaz naturel – un carburant propre et abordable pour le transport

    Plus de 30 % de l’énergie utilisée au Canada chaque année sert à alimenter les différents modes de transport, du transport ferroviaire en passant par le transport aérien et maritime . Au Canada, les carburants les plus utilisés pour le transport sont l’essence et le diesel, les deuxensemble comptant pour près de 85 % du marché. Le gaz naturel représente 0,1 % du carburant total utilisé dans le transport aujourd’hui, concentré en grande partie dans des initiatives en lien avec le transport par camion lourd ou pour des parcs de petits camions. Alors que l’on prévoit une hausse des prix du carburant pour le transport classique, et que les émissions représentent une préoccupation des gouvernements qui cherchent à les réduire, une plus grande attention est portée sur le gaz naturel comme carburant de remplacement. Les services publics membres de l’Association canadienne du gaz (ACG) visent à accroître leur part de marché pour cette option de carburant de transport à faible émission et à prix abordable. Dans ce document d’information, l’ACG explique l’occasion que représente le gaz naturel comme carburant pour le transport elle offre quelques suggestions précises de mesure que le gouvernement pourrait prendre pour en profiter, tout en expliquant le rôle des services publics pour l’appuyer.

  • Stockage du gaz naturel

    Le gaz naturel occupe une place centrale parmi les sources d’énergie disponibles au Canada. En effet, il comble plus de 35 % des besoins du pays en matière d’énergie. Aujourd’hui, plus de 7,1 millions de clients représentant beaucoup plus de 20 millions de Canadiens comptent sur le gaz naturel en tant que source d’énergie abordable, propre, sécuritaire et fiable pour le chauffage et
    l’alimentation en électricité des maisons, des appartements, des immeubles, des entreprises, des hôpitaux et des établissements scolaires.

    Cette fiabilité est assurée grâce à la vaste infrastructure de distribution et de stockage qui achemine le gaz naturel, ce qui se veut particulièrement important lorsque les températures baissent ou demeurent basses pendant de longues périodes. Les services publics peuvent compter sur le gaz naturel entreposé pour satisfaire la demande et distribuer l’énergie requise pour chauffer les foyers, les entreprises et les établissements durant ces froides journées d’hiver.

    Le rapport suivant traite du stockage du gaz naturel, ainsi que du rôle que ce dernier joue dans la prestation de solutions énergétiques aux Canadiens, en fournissant de l’information sur ce qui suit:

    • les différents types d’installations de stockage;
    • les emplacements et la capacité de stockage;
    • le rôle que joue le stockage du gaz naturel pour assurer un approvisionnement fiable de gaz
      naturel;
    • un aperçu des niveaux de stockage à l’arrivée de la saison de chauffage.
  • L’étude Canadian Natural Gas Opportunity: GHG Reduction Potential to 2030

    Les investissements dans les réseaux de transmission et de distribution ainsi que l’accès à un approvisionnement abondant et abordable ont considérablement modifié le rôle du gaz naturel sur le marché canadien et continental au cours de plusieurs décennies. Au niveau national, le gaz naturel fournit 32 % de l’énergie utilisée au Canada sur une base annuelle et joue un rôle essentiel en tant qu’énergie abordable pour l’économie canadienne.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Les avantages du GNL pour les marchés éloignés au Canada sur le plan économique et des émissions de GES

    Environ 200 000 personnes vivent dans près de 300 collectivités isolées réparties dans tout le Canada qui ne sont pas raccordées aux sources d’énergie centrales. Ces marchés énergétiques éloignés sont constitués de régions canadiennes « hors réseau » qui ne sont pas raccordées au réseau électrique nord-américain ou aux pipelines de distribution de gaz naturel. Dans ces régions éloignées, un approvisionnement énergétique fiable et rentable représente un défi pour les collectivités et les industries, en plus de constituer un obstacle au développement économique. Les communautés et les industries des régions éloignées comptent habituellement sur le diesel, le propane ou d’autres types de mazouts pour le chauffage et la production de leur propre électricité, et ces sources d’énergie doivent toutes être acheminées par camion, par train ou par bateau.

    Dans de nombreuses régions éloignées du Canada, le gaz naturel liquéfié (GNL) est de plus en plus considéré comme une solution pour répondre aux besoins énergétiques. Les progrès de la technologie utilisée pour liquéfier, transporter et revaporiser le gaz naturel ont fait du GNL une possible solution viable pour les clients des régions éloignées. ICF a travaillé avec l’ACG et les services de distribution de gaz naturel canadiens pour définir l’ampleur des expansions requises et les type de clients qui pourraient en profiter.

    PDF/Document disponible uniquement en anglais

  • Gaz naturel renouvelable : un carburant renouvelable abordable pour le canada

    Alors que les gouvernements fédéral et provinciaux discutent de la voie à suivre pour réduire les émissions de GES, le gaz naturel renouvelable (GNR ou biométhane) représente une occasion importante encore largement inexplorée pour doter notre pays d’une énergie sans émission de GES. Pour utiliser le GNR, il faudrait transporter l’énergie renouvelable directement dans un pipeline existant et démontrer la façon dont les pipelines de gaz renouvelable peuvent transporter l’énergie aussi efficacement (et souvent de manière plus rentable) que les fils électriques.

    Cette publication souligne le potentiel du GNR au Canada, notamment son rôle dans la réduction des émissions de GES, sa valeur comme solution énergétique renouvelable abordable pour les marchés du gaz naturel et le rôle que les services publics de gaz naturel peuvent jouer dans la livraison de ce produit renouvelable propre aux Canadiens.