1. Qu’est-ce que l’hydrogène?

L’hydrogène est l’élément le plus simple et le plus abondant de l’univers. Il est incolore, inodore et non toxique. Une molécule d’hydrogène (H2) est souvent qualifiée de « vecteur énergétique », car elle est produite à partir de sources d’énergie, puis utilisée pour stocker ou fournir de l’énergie. Le Canada dispose de nombreuses sources d’énergie qui peuvent servir à produire de l’hydrogène, mais la plus prometteuse sur les plans de l’abondance et du prix est probablement le gaz naturel.

Gaz naturel

Énergie solaire

Énergie éolienne

Énergie géothermique

Énergie produite à partir de la biomasse

Énergie nucléaire

Pétrole

Électricité

2. Production de l’hydrogène

On peut produire de l’hydrogène grâce à divers procédés. Chaque procédé à des considérations unique tel que les coûts, la maturité technologique et le profil des émissions.

Électrolyse

Reformage du méthane à la vapeur

Électrolyse aqueuse directe au moyen de l’énergie solaire

Procédé biologique

3. Usages de l’hydrogène

L’hydrogène peut servir à divers usages. La production d’hydrogène par électrolyse en fait une « pile » remarquable pour les énergies renouvelables intermittentes comme l’énergie éolienne et l’énergie solaire. L’hydrogène peut constituer la source d’énergie d’une pile à combustible qui produit de l’électricité et de la chaleur. En tant que combustible, l’hydrogène peut également être ajouté aux flux de gaz naturel existants en vue d’accroître la teneur calorifique du combustible brûlé, tout en réduisant les émissions.

Transport

Stockage de l’énergie

Produits chimiques

Raffinage du pétrole

Piles à combustible stationnaires

Chauffage et électricité des bâtiments

Procédés industriels

4. L’industrie de la livraison du gaz naturel et l’hydrogène

L’hydrogène suscite actuellement un intérêt croissant en grande partie parce que, lorsqu’il est brûlé, ses seuls sous-produits sont la chaleur et l’eau (H20). À une époque où tant de décideurs fixent des objectifs d’émissions liés à la consommation d’énergie, l’hydrogène mérite qu’on lui porte une plus grande attention. Le secteur canadien de la livraison du gaz naturel se situe au cœur des efforts visant à évaluer la viabilité d’une utilisation accrue de l’hydrogène. Étant déjà expérimentées dans le transport et la livraison sûrs et abordables de combustibles gazeux, les compagnies de gaz étudient différents taux de mélange et diverses approches pour gérer l’hydrogène en vue d’aider à répondre aux besoins énergétiques actuels du Canada.